Comment créer une keymap cross-platform… sans se prendre la tête.

Le plus ennuyant quand on a une keymap en tête, c’est de la retranscrire sous forme informatique, puis … de refaire le travail pour un autre OS. Le tout en utilisant des outils pas nécessairement pratiques à utiliser.

Ce ne serait pas plus simple de le dessiner en Ascii-art dans un édeteur de texte par exemple ? Puis de le « compiler » dans les formats des différents OS ?
C’est exactement le but du projet python kalamine !

Le projet est encore jeune, il manque un peu de documentation, notamment sur la manière de gérer une touche morte, mais c’est possible. On peut d’ailleurs trouver de nombreuses keymaps pour kalamine possédant une touche morte sur le projet 1dk.

Ce projet à notamment permis la création d’une keymap francophone dont je parlerais dans quelques jours, et dont est issu le clavier dvorak présenté en screenshot 🙂

Ça devient tellement simple avec cet outil de créer un keymap que j’ai bien des idées maintenant 🙂

ANSI, ISO, ou …. ?

Le clavier d’ordinateur physique a été standardisé un peu partout autour du globe à la fin des années 80. Le modèle a été le modèle fameux modèle M IBM :

Par rapport au clavier tel que nous le connaissons actuellement, la différence est dans la dernière rangée : se sont rajoutées après la sortie de Windows 95 les fameuses touches Windows (entre les 2 touches Ctrl et Alt). On est alors passé des claviers 102 touches aux 105 touches. Oui, parce que les publicités pour des ordinateurs comptaient les touches à l’époque.
Oui, mais le clavier tel que nous le connaissons est différent en Europe de celui aux États-Unis. Nous parlons aussi de claviers 101/104 touches ou 102/105 touches, ou de claviers ANSI ou ISO, du nom des organismes standardisateurs. Même pour écrire l’anglais ; le clavier anglais utilisé au Royaume-Uni est de type 102/105 touches (ISO), différent du clavier ANSI américain.
Mais ailleurs ? Et bien, le fait que les japonais aient des claviers avec des touches supplémentaires est bien connu, mais ce ne sont pas les seuls : au Brésil et en Corée aussi, la disposition normalisée est quelque peu modifiée !
En la matière, un graphique sera plus parlant que de longues explications :

Pour être complet, il faut préciser que le standard Brésilien ABNT modifie également le pavé numérique :