Ce que je reproche au Typematrix en BÉPO

Clavier qui fait mal aux doigts. Si tu as 100 dollars a perdre..Avant de parler de nouveautés, faisons déjà un état des lieux. Qu’est ce que je reproche donc a ce fameux Typematrix BÉPO ?

D’abord, comme toute problématique clavier usuelle, il faut séparer le clavier physique, et la disposition des caractères.

Sur le clavier physique

Je n’ai jamais été frustré par le fait que les touches du clavier étaient décalées ; enfin pas dans les 10 dernières années. Ça me semblait bizarre, mais enfin mes doigts y étaient habitués. Alors c’est un peu étrange de prendre un clavier avec des touches orthogonales. J’ai lu des témoignages de gens qui disaient frapper au milieu des touches à cause de ce décalage : ce clavier sera pour eux ! Les raisons de ce choix était que d’une part c’était alors le seul clavier physique qui proposait un marquage «bépo » et d’autre part, je me suis dit que tant qu’à apprendre la dactylo, pour éviter de confondre les deux claviers, ça aidera d’avoir des formes physiques différentes.

Mais ce que ne ne comprends pas, c’est pourquoi ne pas avoir aussi décalé les colonnes du clavier en fonction de la longueur différente de chaque doigt ? En l’état, j’ai l’impression de frapper sur un clavier compact de PC portable (le typematrix en fait la taille) qui aurait un vilain défaut : le toucher des touches !

Car quel est le con qui a décidé de faire des touches aussi dures ? Je n’ai pas (encore) mesuré la force d’activation, mais de tous les claviers « chicklets » que je connaisse, c’est le plus dur ! C’est vrai que j’ai commencé l’informatique sur des claviers « buckling spring » IBM qui ont la réputation d’être durs (et du coup, ça ne me déplaisait pas… au début), mais au moins quand la touche s’active, on ne cogne pas directement, et fortement, le bout de ses doigts sur le bureau ! Le toucher est tout simplement une horreur qui fait mal aux doigts ! Je veux bien taper sur des chicklets, mais pas ceux-là !

Quand je regarde mes doigts, j’ai l’impression que les mains sont exactement symétriques. Pourquoi alors la main droite se retrouve-t’elle en charge de 5 colonnes de touches, mais la main gauche de 6 colonnes de touches ? Certes, la réponse simple est que c’est pareil sur un clavier classique, mais justement : pourquoi refaire la même erreur ? Et qui donc a collé la touche « W » si loin ?? Tu veux te faire mal aux doigts (et l’auriculaire droit en particulier) ? Essayes de taper un texte en anglais là dessus !

La keymap BÉPO, en particulier sur le Typematrix

Je pourrais, et le ferai sans doute, assez longuement du BÉPO, mais en l’occurence le BÉPO est malpratique pour deux choses importantes à mes yeux : taper en anglais (essayez donc de frapper le digramme WH pour voir, ou le trigramme YOU !), et taper du code informatique. La réponse classique est alors : on s’en fout, c’est pas le but de BÉPO ! Soit, mais quand on sait que la grosse majorité des gens qui essaient une keymap alternative sont informaticiens et susceptibles de taper énormément en anglais…

Ces deux points ne sont sans doute pas pires que sur un clavier AZERTY, quoi que… mais vu le décallage dont soufre le W sur le typematrix, c’est combo ! C’est bien simple : si vous passez plus de 30% de votre temps à taper en anglais là dessus, c’est que vous êtes maso !

Enfin, quand je tape en BÉPO, il me manque quelque chose : les roulements ! En tant que dispositon « Dvorak », le but de BÉPO est de viser une bien meilleure alternance des mains (sachant que le Qwerty semble optimisé pour éviter l’alternance des mains), mais …. ce que j’aimais bien en AZERTY c’était justement quand les lettres s’enchainaient naturellement de la même main.

Pour ce qui est de l’anglais, il faut savoir que les langues sont proches, et qu’il suffit d’y penser pour avoir quelque chose de correct à ce sujet. De nombreux « forks » du BÉPO proposent ainsi d’améliorer l’anglais sans rien perdre au français, voire en l’améliorant également : Béop, Béopy, Bépow, etc…

arensitoPour ce qui est du code informatique, je n’ai vu de keymap réellement intelligente qu’avec l’utilisation intensive d’une touche « Alt Gr », pour les caractères spéciaux et les nombres. Le fameux ARENSITO comme pionnier… Mais dans ce cas, comment obtenir les accents et autre caractères spéciaux de la langue française ? Et y a t’il une solution intelligente pour les roulements ? Nous verons cela demain !

Une réflexion sur “Ce que je reproche au Typematrix en BÉPO

  1. will

    Vous dites ne pas vouloir confondre le clavier physique et la disposition, pourtant quand vous parlez de la touche W c’est bien ce que vous faites. Par rapport à un azerty, le w bépo est à la place de $, très loin. Pour le code informatique, j’utilise plus le $ que la lettre W d’ailleurs.
    Effectivement les touches sont un peu dures, quoique c’est subjectif. Une mesure (en grammes par exemple) serait la bienvenue effectivement. Les touches du typematrix ne sont pas des chiclets mais plutôt comme sur un portable de l’ère pré-chiclet justement.
    Les roulements sont moins rapides que l’alternance des mains à priori.
    Vous parlez des autres dispositions, c’est bien.
    Je suis d’accord avec vous sur le fait que ce sont sans doute plus des informaticiens qui utilisent des dispositions alternatives (comparées à azerty) mais l’objectif du bépo est bien d’améliorer la frappe du français, pas de l’anglais. D’ailleurs il était (est encore?) question de proposer la disposition bépo par défaut sur les claviers vendus en france. À vous de choisir de coder en anglais ou en français (on pourrait parler des projets open sources souvent internationaux ou même en entreprise, des conventions de développement, etc).
    Personnellement, le seul reproche que je fais au typematrix (bépo ou pas d’ailleurs), c’est la position de la touche ‘fn’. J’aurais aimé l’avoir à gauche du shift gauche ou à droite de la touche ‘alt’. J’apprécie par contre beaucoup les touches entrée et retour arrière au milieu du clavier et sa petite taille.
    D’autres claviers plus ergonomiques existent, notamment par rapport à votre remarque que je partage sur la longueur des doigts. On peut citer le très onéreux ergodox, sur lequel on peut d’ailleurs choisir la dureté des touches.

Laisser un commentaire